lundi 26 janvier 2009

511. D'GARY : Mbo Loza

* * * * 1/2
label bleu/indigo - 1997
4ème album sur 5
11 titres, 39 minutes
produit par Tao Ravao
madagascar

Oui, je sais bien que le rapport avec l'indice précédent est plus que nébuleux. C'est que, voyez-vous, à force d'utiliser les listes de Tatapoum pour établir l'ordonnancement alphabétique de ma discothèque, j'en viens à négliger de tout simplement regarder ce qu'il y a sur mes étagères. Du coup, ce disque de D'Gary, je ne l'ai vu qu'en allant chercher le disque pour lequel je vous avais mis un indice. Ce qui m'apprendra à plus regarder mes disques dans les yeux plutôt que de passer ma vie sur l'ordi.
D'Gary (je vous dispense d'entrée des jeux de mots qui fleurissent déjà dans vos caboches) (rapport à un ancien footballeur aujourd'hui consultant de Canal+)(enfin, dans la caboche des footeux)(ce qui, diront les non-footeux, ne risque pas d'arriver puisqu'il ne fleurit pas grand-chose de bien intelligent dans la caboche d'un footeux)(ce à quoi les footeux rétorqueront par un bien pensé tacle à la gorge).

Mais revenons à notre mouton, guitariste et malgache de surcroît qui, avec ce quatrième album, s'enregistre en formation minimale (trio acoustique). Ce qui nous fait une bien belle jambe (de footeux, bien sûr, les autres les ayant blanches et mal galbées) car nous ignorons totalement à quoi peut ressembler sa musique dans des formations instrumentalement plus opulentes.
En ce qui concerne, cet album, le charme opère. D'Gary est, véritablement, un virtuose de la guitare. L'économie de moyen et la sobriété de l'enregistrement fait d'ailleurs régulièrement penser à une version africaine des primitifs (primitivistes, ça existe ?) américains (John Fahey en tête) quoique je me demande si je ne suis pas en train d'écrire une grosse ânerie étant donné que, comme vous le savez tous, je ne saurais faire autorité en la matière. Vous vous chargerez de me rectifier si l'énormité de mon erreur est trop patente.

Enfin, les jeunes (ou non) fans des récents exploits de Vampire Weekend ou des aventures d'Animal Collective pourrait, à l'écoute de ce genre de disque, mieux comprendre à quelle musique s'abreuvent aujourd'hui leurs groupes préférés.
Demain, le disque que nous vous promettions pour aujourd'hui (et que personne n'a d'ailleurs encore identifié)(ce qui m'oblige à vous fournir un nouvel indice).



indice pour la suite

question de rapidité du jour (1 pt et un autre) : qui donc est cet homme (1 pt)(bonne réponse de Daniel) et quel rapport a-t-il avec l'album du jour (1 pt)(bonne réponse de Dragibus) ?

12 commentaires:

davnat a dit…

Pour demain : Diabologum "#3"

La bUze a dit…

euh demain Dharma Bums avec Haywire: Out Through the Indoor ?

davnat a dit…

Et d'ailleurs, je viens de comprendre pourquoi c'est le disque que j'ai dit plus haut. Mais avoue que Dharma Bums, ça se tenait.

The Civil Servant a dit…

Ah ben demain c'est Yves Simon alors!
Mais pourquoi tu fais de tels bons dans l'ordre alphabétique ?

The Civil Servant a dit…

Bon allez on dit Diabologum : C'était un lundi après-midi semblable aux autres

coolbeans a dit…

Parce que j'ai décidé d'en finir plus vite avec ce blog donc j'enlève tous les disques de pop et de rock.

daniel a dit…

C'est Axl Rose, non ? Si c'est lui , je m'en tiens là: il est hors de question que je tape deux fois le nom de ce blaireau sur mon clavier . J'ai pas reconnu sa pute par contre .

coolbeans a dit…

Daniel en pleine forme, ces temps-ci. C'est bien Axl Rose.

daniel a dit…

C'est bien ,axl rose ?? Tu déconnes ??
Je plaisante !( Ah ! Ah ! Sacré daniel ! ).
Et j'arrête d'être vulgaire, promis .

dragibus a dit…

quel coquin
à cause de Madagascar qui est un titre du dernier Gun's

coolbeans a dit…

Qui est un coquin ? (et c'est bien la bonne réponse)

trucmuche a dit…

Sans espoir :demain Diabologum "le gout du jour"