mardi 18 mars 2008

379. COLD WAR KIDS : Robbers & Cowards

* * * * *
downtown recordings - 2006
1er album
usa

Je me dis parfois que, finalement, ce blog était une bonne idée au départ. Que c'était une bien sympathique façon de partager la musique que j'aime. Je me disais alors qu'exposer tout à la fois la richesse de cette discothèque (par la quantité) et sa pauvreté (par l'absence de beaucoup de grandes pointures) permettrait à chaque lecteur de se faire une opinion assez juste de mes goûts et, donc, de pouvoir mesurer à l'aune de mes goûts si les disques que je présentais pourraient correspondre aux siens (de goûts).
J'ai l'impression qu'aujourd'hui, après 378 disques, chacun a bien au contraire pu mesurer à quel point ses préférences musicales différaient des miennes. Et que chaque disque que je défends part avec un indubitable handicap.
Entre ceux qui ne me pardonnent que difficilement l'absence des Byrds ou de Can, ceux qui regrettent n'avoir point pu parler ici de Bowie ou des Beatles, ceux qui se demandent encore comment je fais pour pouvoir survivre sans Abba, il ne reste certainement plus grand monde pour se dire : "Aaah, cinq étoiles, ce disque doit être foutrement bon !".
S'il y a un jour où je dois regretter que les choses aient ainsi mal tourné, c'est bien aujourd'hui. Car s'il y a un album qui mérite l'attention de ceux qui ne le connaissent pas encore, c'est bien celui des Cold War Kids.
Quand je lis que certains comparent ce groupe à Coldplay ou Maroon 5 (!), je me demande vraiment si nous avons écouté le même disque. Quand d'autres, au même endroit, qualifient les intentions de Cold War Kids de "douteuses", je ne peux encore une fois pas m'empêcher de bondir.
Cold War Kids, c'est de l'audace en barre. Rien à décrire dans cette musique. Ou plutôt trop à décrire. Il y a là une complexité rythmique et harmonique qui est bien au-delà des mots qui pourraient tenter de s'y coller. Quand un groupe défie ainsi votre intelligence et votre imagination, rien à dire, c'est la marque des grands.
Maintenant, les fans d'Abba, de Can ou des Beatles pourront toujours penser que je ferais bien de m'inscrire à la Médiathèque en bas de chez moi pour réviser mes classiques, ça ne m'empêchera pas de sentir encore souvent mes poils se dresser à l'écoute de Cold War Kids.


Cold War Kids - Hang Me Up To Dry

indice pour la suite

énigme du jour :
"114 West Wilshire Ave." --> bonne réponse de KillMeSarah

16 commentaires:

Erwan a dit…

Demain Coldplay "Parachutes"

Kill Me Sarah a dit…

C'est l'adresse d'un restaurant du nom de Mulberry street où le guitariste habitait au-dessus, et les Cold War Kids ont un EP qui s'appelle Mulberry Street en référence à ce resto

coolbeans a dit…

Yep, Kiki !

Kill Me Sarah a dit…

Quant aux CWK... j'avais déjà écouté l'album sous la pression d'un ami qui adore ce disque mais ça me laisse froid... là j'écoute la chanson que tu as mise et c'est pareil ça m'intéresse guère... je ne dis pas que c'est mauvais, juste ça m'intéresse pas... désolé...

coolbeans a dit…

Tu n'as pas de coeur, Kiki, ça te perdra !

Kill Me Sarah a dit…

Par contre je peux te confirmer que c'est mille fois mieux que Maroon 5.

Kill Me Sarah a dit…

Cela dit il y a plein de disques que j'ai écouté parce que tu en as parlé. Après je les ai aimés ou non ça dépend, mais dans la série des A j'en ai écouté pas mal que je ne connaissais pas (même si je ne jouais pas je lisais) et j'ai bien dû en acheter quelques uns à la suite.

coolbeans a dit…

Je m'en réjouis mais je ne me plaignais pas vraiment, tu sais...

dragibus a dit…

je me demande pourquoi tu partirais avec un handicap du fait d'une discothèque qui ne comprendrait (quel sens "comprendre" tiens "understand" ou juste "have") pas les "grands classiques" (au fait j'apprends que Abba (dont le batteur (si ils en avaient un )est mort lundi)est dinc un classique l'equivalent des beatles..)

tu verrais la mienne c'est encore plus désertique en terme de pointures et je ne crois pas que ce soit un quelconque problème, pour pouvoir aimer la musique doit on posséder et connaitre Can ou Les Stones ?

coolbeans a dit…

Le débat est tout vert.

Sonic Eric a dit…

Je vois que le combat pour redonner à Abba sa vraie place n'est pas encore gagné. Je crois qu'il faudra encore une bonne génération pour que les vieux poncifs disparaissent mais je ne perds pas espoir. En tout cas, merci Coolbeans , de les considérer comme des classiques.

azamleag a dit…

Il y aura toujours des types qui ont can mais pas cwk , qui ont cwk et can , qui ont pas cwk et pas can , qui ont can mais qui préferent cwk , qui ont cwk mais n'aiment pas can , qui aiment can et cwk , qui n'aiment ni can ni cwk , qui ont cwk et can mais qui preferent can , qui ont cwk et can et qui aiment bien quand cwk jouent comme can , qui ont perdu can et retrouvé kwd , qui ont revendu cwk mais n'ont jamais eu can , qui cannent dès qu'on parle de cwk et qui cwkent dès qu'on parle de can , qui ont cak mais pas cwn ,....................
personnellement j'ai can (tout) , j'ai pas cwk (ou alors j'ai oublié ) . C'est une question de rapport à la musique

coolbeans a dit…

De la même façon qu'il y a ceux qui comprendront ton com' et qui seront d'accord, ceux qui le comprendont et qui ne seront pas d'accord, etc. Mais les pires seront ceux qui ne l'ont pas compris et qui seront d'accord à 100%.

Moi, perso, je l'ai compris et je suis d'accord.

MARIAQUE a dit…

Un bien beau post, un bien beau débat, de bien belles digressions... une bien belle chose (bigrement infinie qui plus est) qu'être fan de musique, nan ?

Emmanuel a dit…

Un bien bel album dans tous les cas!

davnat a dit…

D'ailleurs, vous avez remarqué qu'avec les lettres de Cold War Kid, à une exception près, on peut écrire Can. C'est pas un signe ça ?
Sinon pour ce soir Coldplay : A Rush of Blood to the Head