lundi 20 septembre 2010

615. ELECTRIC MUSIC AKA : The Resurrection Show


* * * *
sanctuary - 2002
2ème album sur 2
produit par le groupe
angleterre
cd

Les cds vont finir par ne devenir ici que des prétextes à posts. Un cd par jour (ou presque) et un texte qui n'a rien à voir avec le disque du jour. C'est que j'en ai un peu marre d'écrire sur la musique mais pas marre de partager de la musique et pas marre d'écrire.
Bon, juste un mot quand même sur The Resurrection Show. C'est le même album que le précédent sans la surprise de la découverte. Donc c'est un peu moins bien. On notera que pour d'encore sombres histoires de procès, le groupe a dû se rebaptiser en rajoutant un "AKA" peu esthétique à son patronyme. Sinon, donc, rien n'a changé. Ou si peu que ça ne vaut pas la peine qu'on le décortique (sachez quand même que la production est bien entendu un peu plus ample).


A part ça quoi de neuf sous le soleil d'Argenteuil ? Pas grand chose sinon que ce matin, une mère d'élève (pour ceux qui me liraient depuis peu ou seraient de passage, je rappelle que je suis instituteur de maternelle) est venue m'annoncer que son fiston était à l'hôpital parce qu'il s'était fait renverser par une voiture. Le genre de nouvelle qui aide à bien débuter la semaine. Surtout quand, comme moi, on voue une haine infinie à tous ces inconscients à qui on confie un volant. 
Certes, le gosse a traversé la rue en lâchant la main de sa mère, certes il a sa part (et la mère avec) de responsabilité dans son malheur. Mais bon, quand je vois, chaque jour, l'allure à laquelle certains traversent une cité remplie d'enfants, le nombre d'infractions commises par les mêmes certains en quelques mètres de rues (feux grillés, refus de priorité, slaloms entre les ralentisseurs, parkings sauvages, mises en danger des cyclistes ou des piétons), j'en viens à douter de l'intelligence et du degré de civilisation de mes congénères. En fait, je n'en suis même plus à douter tant l'évidence me frappe dès que je suis dans la rue.
Je suis le grand défenseur d'une théorie toute personnelle à laquelle je tiens beaucoup : on conduit comme on est. C'est à dire que notre façon de conduire correspond à l'individu social que nous sommes profondément. Celui qui est incapable de comprendre qu'un code de la route est un contrat social et que toute infraction à ce code est une mise en danger d'autrui et de soi-même est simplement inapte à vivre en société. Si vous saviez les envies de meurtre qui me viennent quand je vois un type se garer en double-file. Ah oui, ça n'est en apparence qu'un détail. Et vous serez plus d'un à me rétorquer que bon, s'il n'en a que pour deux minutes à acheter ses clopes ou son pain, ça n'est pas la mort du petit cheval. Sauf que si tout le monde se comportait comme cet abruti, les rues deviendraient vite impraticables. Est-ce si dur de comprendre qu'il est interdit de se garer n'importe où pour la simple et bonne raison que ça entrave la fluidité du trafic et que ça rend la r(o)u(t)e plus dangereuse ? Alors on a des gens bien qui prennent la peine d'aller se garer là où il y a de la place quitte à marcher un peu. Et puis ceux à qui le monde appartient et qui se garent là parce que c'est là qu'ils vont. Comme les enfants de moins de quatre ans qui n'ont pas encore compris que tout ce qu'ils voient ne leur appartient pas et qui vont devoir apprendre à vivre en société en partageant intelligemment l'espace commun et la propriété collective.
Quand l'enjeu n'est qu'un encombrement de plus dans une rue, le tort est moindre. Mais lorsque les comportements immatures, asociaux et égocentriques de ces imbéciles attentent à la santé ou à la vie d'autrui (a fortiori celles d'un petit gosse de quatre ans), ça pose une autre question. Ces chauffards sont donc incapables de se projeter dans l'avenir ? D'avoir la simple conscience que leur comportement a des conséquences ? Ont-ils déjà réfléchi à ça une seule fois dans leur vie ? TOUT comportement, TOUTE décision de TOUT individu a des conséquences sur lui-même et sur son environnement. Il est interdit de faire ce qu'on veut, et surtout n'importe quoi, puisque nous vivons dans une société. Et que cette société est organisée. Et qu'il y a des lois qui sont là pour garantir que chacun respecte l'organisation de cette société. Et que parmi ces lois, il y a un truc qu'on appelle le "code de la route".
C'est pas compliqué ça, quand même, si ? Tu roules pas vite dans une ville parce que c'est DANGEREUX et que tu peux TUER quelqu'un. Tuer, ça veut dire que tu veux traverser la rue et que l'instant d'après tu n'existes plus parce qu'un connard croit qu'il est seul au monde et que l'univers lui appartient.
Put... il y a de ces trucs qui vous donnent envie pour de bon d'arrêter d'être civilisé, j'vous jure !!


Et donc cet album d'Electric Music AKA...
à écouter sur spotify

********************

énigme du jour (en rapport avec le post) (pour 1 point) :  trouvez le personnage mystère grâce à ces trois indices : n°1, n°2, n°3 --> la mini GT 1275 dans laquelle il mourut contre un platane, le film Velvet Goldmine sur le glam-rock puis une chanson créée par Gloria Jones qui était la conductrice de la mini. Le personnage mystère était effectivement Marc Bolan, mort sur la route à cause d'un chauffard (sa petite amie qui s'en sortit, elle, et qui est toujours vivante).

13 commentaires:

J-P. a dit…

Réponse à l'énigme du jour : Marc BOLAN est le personnage "mystère". Explication à partir des indices :
1) Bolan est mort dans un accident de voiture où il était passager d'une Mini justement conduite par G. Jones ;
2) Bolan a inspiré (pour une part) le personnage principal du film "Velvet Goldmine" ;
3) Bolan a repris "Tainted Love" en 1976 avec Gloria Jones.

Dr. Strangelove a dit…

Marc Bolan, isnt'it ?

preacher a dit…

t rex aka marc bolan

J-P. a dit…

Je partage tout à fait ton coup de gueule anti-chauffards et serais même partisan de mesures plus coercitives à l'encontre des automobilistes ne respectant pas le code de la route, surtout ceux qui mettent en danger les cyclistes/piétons ! J'espère que ce n'est pas trop grave pour ton élève et qu'on a attrapé l'enfoiré qui l'a renversé.

"On conduit comme on est", dis-tu : d'accord aussi mais alors qui est-on lorsque -comme moi- l'on ne conduit PLUS et préfère utiliser les transports en commun ou ses propres jambes ?! Faut que je médite là-dessus... :)

coolbeans a dit…

Avoir choisi de ne pas conduire ça en dit beaucoup aussi. Bien sûr.

dragibus a dit…

Marc Bolan

Pphil80066 a dit…

je pense que ton histoire malheureuse à un rapport avec ta question
Ma réponse est marc bolan qui est décédé dans un accident de voiture...une mini . Un titre de T rex apprait sur la BO de velvet goldmine.
Pour ta troisième énigme j'ai fait quelques recherches et la chanson à été écrite en 1964 par gloria Jones...qui conduisait la mini dans laquelle Marc Bolan est décédé.

voilà j'ai bon ?

Dahu Clipperton a dit…

Oh, les chauffards ! Là où j'étais pion il y a encore quelques mois, je me faisais un mini-ulcère par jour avec les abrutis qui passaient comme des barges, dans un quartier blindé d'établissements scolaires... Et ce n'était pas chez la plèbe mal éduquée, hein, mais bien chez les (très) gros richards.

Pour ce qui est du personnage-mystère, je dis : Marc Bolan.
1 - c'est le modèle de voiture dans lequel il est mort.
2 - "Velvet goldmine", bon bah c'est sur le glam, je me souviens plus trop si il est évoqué dedans (ça fait un bail que je l'ai vu), mais sans doute que si.
3 - Aaaargh, la vilaine reprise de Manson de "Tainted love" chantée à l'origine par Gloria Jones, femme dudit Bolan et conductrice maladroite du sus-dit véhicule, paf ! le platane.

yosemite. a dit…

ça me rappelle que la Mairie refuse de mettre un ralentisseur devant "notre" école, que ça empêcherait petit monsieur fluo de travailler (mais il n'est là qu'aux heures de sortie, pas le reste du temps) et ceci depuis plus de 10 ans que les délégués des parents d'élèves le demande... alors ils ont mis un joli crayon géant 10m avant, c'est cool non ? quand je pense que l'un de mes prochains projets, c'est de passer le permis... gloups.
et l'on passe sa vie à maudire le connard qui se gare n'importe où quand tu tournes 20 min., celui qui grille toute la file de 10 km et qui réussit à s'insérer avant la sortie et qui crée le bouchon de par son insertion... il y a des gens vraiment plus malins non ?

et ça en dit long, mais ça en dit long...

(pas mal ce papier sur Electric Music, non ?)

yosemite. a dit…

je dirais Marc Almond pour Tainted Love et le Glam de Velvet Goldmine (putain quel film !) et pour la voiture, ce jaune sied à son teint à ravir...

coolbeans a dit…

Le pire, c'est que dans la plupart des discussions qui abordent ce sujet, je passe toujours pour le vieux con qui ne sait pas vivre avec son époque : "oh, mais tout le monde le fait, ça, maintenant..."
Oui, mais mon époque, je l'éxécre.

yosemite. a dit…

"oh, mais tout le monde le fait, ça, maintenant..."

mon art de vivre : c'est pas parce qu'il y a des cons qu'il faut être con.

lyle a dit…

Coup de gueule totalement mérité et ça ne fait que s'empirer. Hier un chauffard a doublé toute la file bloqué à un feu rouge et grillé le feu à au moins 70... Les piétons ? Heureusement qu'il n'y en avait pas ou plutôt que, comme moi qui emmenait mes enfants à l'école, ils avaient senti le coup venir. Et ce genre de comportement est de plus en plus fréquent (j'en vois presque un par jour...)