lundi 14 décembre 2009

567. NICOLAI DUNGER : Tranquil Isolation





* * * * 1/2
dolores recordings - 2002
9ème album sur 13
suède


Tranquil Isolation est (déjà) le neuvième album de Nicolai Dunger. Il n'est en fait que le troisième à avoir bénéficié d'une sortie internationale. Enfin, c'est bien ce qu'il me semble avoir compris de sa discographie puisque les sources véritablement fiables en la matière (en l'absence de site officiel de l'artiste) sont rédigées en suédois, langue dont j'avoue ne posséder ne fusse même pas que les plus rudimentaires notions. Il faut donc savoir que Nicolai Dunger a collaboré avec un trio de jazz là-bas, chez lui. Qu'il a enregistré des disques dans sa langue. Plus des machins pas inintéressants à base de "o" rayés et de poésie polaire. Bref, si Nicolai Dunger commence à vous intéresser et qu'il vous prend l'envie de farfouiller dans son hyperactive production, vous devez savoir que vous n'êtes pas sorti d'Ikea.
Ce Tranquil Isolation qui nous préoccupe donc aujourd'hui est la suite des aventures internationales du chanteur de Pitea (riante quoique sûrement réfrigérante bourgade sise à l'extrème nord de la Suède). Dans les épisodes précédents, le petit Nicolai rendait hommage à Elliott Smith, Robert Wyatt ou Van Morrison. L'hommage à l'irlandais, nous l'avions trouvé un peu lourdaud. Ici, non content de déclarer sa flamme à une certaine musique américaine (le blues rural intimiste), Dunger pousse la révérence jusqu'à enregistrer avec les deux méga-stars du genre : Will Oldham et sa barbe surabondante.
Musicalement, pas grand chose à jeter, à condition d'accrocher à  ce type de disque bien sûr. Les amateurs de Bonnie Prince Billy apprécieront (d'autant que le bon Will pousse aussi la chansonnette), ceux de Nicolai Dunger retrouveront sa voix et son chant si particuliers ainsi que son sens de la composition intact.
Un bémol cependant, et un reproche récurrent maintenant au sujet de Dunger : Il s'embourbe parfois dans l'hommage et la révérence. On a l'impression à la longue d'entendre le suédois enregistrer ses chansons "à la manière de" aux dépens de sa propre personnalité et de sa créativité. Car en écoutant les disques locaux de Nicolai Dunger, on comprend qu'il ne manque effectivement ni de l'un ni de l'autre. Alors quoi ?
La conclusion logique, c'est que Dunger formate (gentiment) ses disques destinés au marché international. Les disques qui arrivent jusqu'à nous seraient donc les moins intéressants et les moins personnels de sa discographie. Quoique paradoxalement les plus aboutis et les mieux produits... Va comprendre, Charles...

PS : le doute m'habite... les "o" rayés dont je parle un peu plus haut, c'est dans l'alphabet norvégien mais pas dans le suédois... si ?

à écouter sur spotify ou deezer



---------------------------

indice pour la suite 


jeu du jour : identifiez (pour 2 points) une personnalité du monde musical grâce à ces trois indices biographiques : indice 1, indice 2, indice 3  --> MARC BOLAN était la bonne réponse et seul Regus Patoff empoche deux points

10 commentaires:

dragibus a dit…

la nsuite
Dunger "here's my songs"

dragibus a dit…

le premier à 166 pts
ouhlaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa tu veux durer le plaisir
coquin !!

coolbeans a dit…

Comme vous serez normalement plusieurs chaque fois à marquer des points, ça ne sera peut-être pas si long...

RegUs PatOff a dit…

Ca modère là ?

RegUs PatOff a dit…

Ah oui !

The Civil Servant a dit…

Alors je regarde le jeu du jour
et j'essaie d'ouvrir les photos,
Aie, dans deux cas sur trois, on me dit (j'sui au taf) que c'est incompatible avec la charte des TIC, bla bla bla. J'en concllus que ce sont des sites pornos !
Ensuite, la 3ème image on dirait de haut des courts de tennis.
Donc un tennisman qu'a tourné dans des pornos et qui a chanté par ailleurs ? Henri Lecomte ?

RegUs PatOff a dit…

Bon je te propose Marc Bolan qui véqui à Wimbledon, mourra en Mini et épousu Gloria Jones l'interprête originelle de "Tainted Love"

The Civil Servant a dit…

Demain Keurk Dunguelasse : I was Slave and now I'm Free ! (a concept album about the story of a man who met Jesus round the corner)

coolbeans a dit…

Pourtant (que la montagne est belleu) les liens fonctionnent puisque j'ai déjà une bonne réponse correctement motivée. Essayez donc avec un autre navigateur, Sieur Civil...

RegUs PatOff a dit…

Piske j'ai déjà les 2 points (yes !!!), je te propose une autre solution : Boris Becker.
Wimbledon parce qu'il l'a gagné, Mini a été racheté par BMW une firme bavaroise et que Boris Becker est un supporter du Bayern et tainted love pask'il se maria avec Barbara Feltus qui est de couleur (plus foncé).
Et la musique me diras-tu ?
Si Boum Boum (son surnom) n'est pas le début de la musique...
Je trouve qu'une si belle démonstation mérite bien 2 points de plus.