lundi 14 septembre 2009

549. DOVES : Lost Souls


* * * * *
heavenly records - 2000
1er album sur 4
produit par Steve Osborne
angleterre (Manchester)

Ou comment un trio de musique dance (formé à l'Haçienda) se retrouva forcé, après l'incendie de son studio, de tout recommencer à zéro, se décida à donner dans la pop indépendante, se mit à écrire des chansons (souvent bonnes) et eut immédiatement un succès critique et populaire.
Disque où quasiment tout est bon, comme dans le cochon : de la pochette au nom du groupe, des longs morceaux lyriques (The Cedar Room) aux moins longs singles sous influence New Order (Catch The Sun), il n'y a pas grand chose à jeter (perso, je bennerais volontiers l'insipide Break Me Gently).
Ce coup d'essai fut un coup de maître. Les fans d'Elbow (par exemple) qui ne connaîtraient pas ce disque seraient bien inspirés d'y jeter une oreille. Les autres aussi d'ailleurs.

à écouter sur spotify ou musicme

---------------------------

indice pour la suite

question de rapidité du jour (1 pt)
: qui est cet homme ? --> bonne réponse de Dragibus (la preuve)

6 commentaires:

dragibus a dit…

Peter Hook ??

dragibus a dit…

la suite Doves "last broadcast"

dragibus a dit…

la raie au milieu lui sied à merveille dis moi

dragibus a dit…

par contre le titre 4 "sea song" c'est du plagiat de Porcupine Tree ou l'inverse les albums étant concomitants
c'est impressionnant

The Civil Servant a dit…

C'est Peter Hook, ce quinqua au look de cadre dans la publicité ?Putain la vieillesse est un naufrage (sauf dans mon cas obviously)

The Civil Servant a dit…

En même temps après de nombreuses recherches je viens de trouver une photo de Ian Curtis aujourd'hui :

http://www.halloweens.net/client/4256/prod/VS_4256_853_1190027477.jpg