mardi 9 mars 2010

596. EFTERKLANG : Parades


* * * *
the leaf label - 2007
4ème album sur 5
26772 auditeurs sur lastfm
danemark

Parades d'Efterklang c'est un disque de post-rock acoustique de chambre. Une grande chambre tout de même puisqu'une trentaine de musiciens a été nécessaire pour l'enregistrement de cet album. Les morceaux de Parades regorgent en tous coins d'instruments divers et variés. Des percussions, des cordes, des cuivres qui vont se nicher dans les moindres interstices disponibles de silence. Ecouter ce disque c'est comme se balader sur un sentier en montagne. Chaque virage apporte son lot de surprises, de paysages nouveaux, de flore multicolore et de faune sur le qui-vive. Parades, c'est tout un petit monde constamment en mouvement et imprévisible. Alors Parades, c'est joli, c'est souvent impressionnant mais en même temps on a un peu la trouille de s'y perdre et on n'ose pas s'aventurer trop loin dans l'écoute.
D'autant plus qu'hier soir, je ne sais pas ce qui m'a pris, je me suis fait une petite piqûre de rappel de Self. Vous vous rappelez de Self, le groupe de Matt Mahaffey ? Le type qui joue de la batterie, de la basse, de la guitare, des synthés, qui chante, qui programme des ordis, qui se produit, qui écrit des chansons dans lesquelles il n'y a jamais moins de trois ou quatre idées à la minute, qui, pour tromper l'ennui, enregistre des albums uniquement avec des jouets et parvient à les faire sonner tout de même comme des mines d'or power-pop ? Oui, ce gars-là que vous devez absolument découvrir si vous ne le connaissez pas encore... Eh bien donc, hier, j'ai recraqué pour lui. Et je me suis rappelé que pour inventer et jouer de la musique, il n'est pas indispensable de se bousculer à vingt sur une scène, que ça peut même nuire à la lisibilité du projet. Il y a sur cette terre des types, comme ce Matt Mahaffey, qui ont un patrimoine génétique assez bluffant (je pense également à Jeff Buckley dans un autre genre) qui leur permet avec trois fois rien de filer des frissons dans tout le corps. Matt Mahaffey c'est le genre de types que vous pouvez appeler au débotté, comme ça, un soir en lui disant : "Merde, mec, le groupe qui devait jouer ce soir nous a lâché, on se retrouve dans la mouise, tu peux faire quelque chose ? Ouais ? Mais je te préviens, on nous a volé tout le matos de la salle. Plus une guitare en stock, pas même une basse. Il nous reste que le vieil Omnichord qu'on peut ressortir d'un placard et une demi-batterie. .. Tu peux nous faire un set avec ça ? Ouais ? Coooool... Et tu proposes de jouer quoi ? AC/DC ? Tu déconnes ?"
Il déconnait pas. Et non, pas besoin d'être vingt sur scène ou trente pour enregistrer un disque que j' me suis dit...



Et plus encore à se mettre sous la dent dans le même registre dans une vidéo d'encore moins bonne qualité.

album à écouter sur spotify

---------------------------

jeu du jour (1 point) : le jeu de la musique de pub : cette musique a effectivement été utilisée pour illustrer sonorement une page de réclame. Qui chante quoi ? bonne réponse des vieux à ce blind-test générationnel : Eyes Without a Face de Billy Idol

10 commentaires:

RegUs PatOff a dit…

Eyes Without A Face par Billy Idol.

preacher a dit…

Billy Idol - Eyes without a face - 1984, très eighties quand même...

super chanson

Dr. Strangelove a dit…

Billy Idol - Eyes Without a Face (pour le magazine GQ, non ?)

dragibus a dit…

ahahahaha
Billy Idol "eyes without a face"

KMS a dit…

Billy "hot lips" Idol : Eyes without a face (toute ma jeunesse)

lyle a dit…

D'un autre côté Efterklang, cet album ils le jouaient aussi à beaucoup moins que 20 et c'était vraiment fun...

coolbeans a dit…

Tu sais que j'exagère toujours, Lyle...

The Civil Servant a dit…

Ah mais c'est Punk Voisine.
Enfin j'veux dire Billy Idol et son Eyes Without a Face.
allez fais péter le point !

lyle a dit…

Mais non, c'est vrai que parfois ils en font trop (sauf sur leur nouvel album où ils n'en font pas assez...)

Sinon le truc, là, ça doit être Billy Idol - Eyes Without a Face. C'était quoi la réclame ?

laurent.guillon a dit…

Billy Idol qui chante "eyes without a face".
Il faut revoir la bouche de Billy Idol dans ses clips, c'est impressionnant.