mardi 12 janvier 2010

572. BOB DYLAN




Evoquer Bob Dylan sur ce blog, je vous le dis tout de go, ça me fiche le tournis. Une sorte de vertige métaphysique qu'il aurait été plus confortable de fuir. L'homme et sa carrière m'impressionnent, m'interrogent, m'effraient.

Devoir écrire sur Bob Dylan c'est un peu comme se retrouver au pied de l'Anapurna pour faire une petite randonnée. On sait qu'on n'ira pas au bout d'une telle discographie, qu'on va y laisser sa peau si on insiste, que la montagne ça nous dépasse, qu'elle est plus forte que nous et que de telles hauteurs et de tels espaces  n'ont plus rien d'humain. Alors on abandonne. Trop haut, trop dur.
Avoir à pondre quelques lignes sur le Zimmerman, c'est un peu comme s'asseoir à l'avant d'un voilier en pleine mer. Et contempler. Des vagues ici. D'autres là.  Toutes identiques, toutes différentes. Comme des accords de guitare qui tournent en rond. Rien de plus ennuyeux et fascinant à la fois. Il ne se passe rien en apparence et pourtant sous la surface, on le sait, ça grouille de vie, les paysages sont magnifiques. Il suffirait juste de prendre le tuba et de plonger dans les textes des chansons pour en saisir tout le sel,  toute l'importance littéraire et tout l'impact sur la culture américaine contemporaine. Mais on n'ose pas. Trop grand, l'océan, pas sûrs de remonter.
Se mettre en tête de dire ce qu'on pense du vieux Robby, c'est un peu comme s'allonger sous un ciel étoilé avec le fiston. On commence à compter les étoiles. Mais plus on les compte et plus d'autres apparaissent. La tâche semble infinie. Ah oui, on finit bien par connaître les plus lumineuses, celles qui forment des constellations aux formes rigolotes. Tiens, ici, c'est Mr Tambourine Man, et là, tu vois, c'est Like A Rolling Stone. Elle appartient à la constellation Highway 61 Revisited, une des plus reconnaissables... Mais tu sais, moi, les étoiles, je connais pas bien, tu devrais demander à Tonton... Lui, il connaît ça par coeur, c'est sa passion.
Mais tout de même... tu te rends compte... toutes ces étoiles qui nous regardent de là-haut... c'est beau, non ? Le monde ne serait pas le même sans elles... Le jour tu ne les vois pas et pourtant elles sont toujours là à veiller sur toi. Et oui, elles paraissent lointaines mais si nous les voyons, c'est parce que leur lumière et leur chaleur, finalement, finit toujours par arriver jusqu'à nous.

Ecrire sur Dylan, quand, comme moi, on n'ose pas s'intéresser à sa musique, c'est devoir avouer que même  dans un domaine dont on se prétend "spécialiste", il y a des sommets inaccessibles, des étendues sauvages, des splendeurs cachées, des infiniment grands qui nous rappellent à l'humilité.

---------------------------------------

jeu du jour : le sibyllin Saxophone Joe (un grand merci à lui), grand fan et spécialiste de Bob Dylan devant l'Eternel (Jean-Paul Huchon chez nous) a concocté spécialement pour vous un petit jeu pas piqué des hannetons. Il a conçu cette fausse pub en y celant 21 titres de chansons de son idole. Vous devez donc tout simplement retrouver le maximum de titres (0,25 point par titre identifié). Au boulot et bon courage, ça ne m'a pas l'air bien simple ! --> bravo à Regus Patoff, Davnat, KMS et SonicEric (par mail) pour leurs brillantes participations

17 commentaires:

yosemite a dit…

Alors là, tout de suite, comme ça, j'ai pas reconnu grand chose mais par contre, pour 1€98, je veux bien le Dylanflex pour séduire les filles^^

Sonic Eric a dit…

Ma chance a été de découvrir Dylan au moment où il était loin d'être la Statue du commandeur que tu décris, vers 1985 (Empire Burlesque): ça me l'a rendu plus humain et c'est un des rares géants dont je maîtrise à peu près la discographie.
Ce que tu ressens pour le Zim, je l'éprouve pour Zappa ou Miles Davis!

Mariaque a dit…

Joli texte, bel aveu. Partagé (le second point).

RegUs PatOff a dit…

1 2x2
2 Country Pie
3 Desolation row
4 Gonna Change My Way of Thinking
5 Gotta Serve Somebody
6 Honest With Me
7 Hurricane
8 Isis
9 Joey
10 Just Like Tom Thumb's Blues
11 Leopard-Skin Pill-Box Hat
12 Napoleon in rags
13 Paths Of Victory
14 Rollin' And Tumblin'
15 Shot Of Love, Song to Woody
16 Summer days
17 Talkin' World War III Blues
18 When You Gonna Wake Up ?
19 Ye Shall Be Changed

Après je cale comme diraient John et JJ

davnat a dit…

Bon, je lâche 0,25 points, j'en ai marre de chercher... mais j'ai quand même fait mes devoirs :

shot of love
country pie
desolation row
Just Like Tom Thumb's Blues
Hurricane
Talking World War 3 blues
When You Gonna Wake Up
Gotta Serve Somebody
Paths of Victory
Most of the Time
Do Right To Me Baby
Gonna Change my Way of Thinking
Honest with me
Napoleon in Rags
Leopard-Skin Pill-Box Hat
Song to Woody
Ye Shall Be Changed
Summer Days
The Levee’s Gonna Break
Rollin' And Tumblin'

KMS a dit…

Je te les mets dans le désordre, s'il faut les remettre dans l'ordre d'apparition à l'écran tu me le dis.
Normalement ça devrait ressembler à ça :

Joey
Hurricane
Just like tom thumb's blues
SOng to Woody
Leopard skin pill box hat
Like a rolling stone
Gotta serve somebody
Paths of victory
Most of the time
Shot of love
Country pie
Desolation row
Talkin' world war III blues
Do right to me baby
It's all good
Ye shall be changed
Isis
Rollin' and tumblin'
Gonna change my way of thinking
When you gonna wake up?
Two by two

S'il le faut je peux aussi indiquer l'indice qui donne le titre de la chanson si besoin.

dragibus a dit…

tu as qu'a faire une groupe sur FB pour ATSM et là je serais FAN

Anonyme a dit…

Clin d'oeil à tonton SaxophoneJoe, chapeau pour ton commentaire. Une question me vient : ne serait ce pas justement pour être accessible, que dylan fait tant de tournées ?

coolbeans a dit…

Peut-être bien, cher Anonyme... A moins que, plus prosaïquement, et comme beaucoup de monde, Mr Dylan aime se mettre plein de soussous dans la popoche...

-Twist- a dit…

Superbe post, franchement.
Moi j'aime Dylan d'amour même je ne connais pas toute sa discographie. Et c'est ca qui est bien avec un tel mec: sa disco est tellement gigantesque que avant de tout connaitre, il y a du travail.
La question maintenant va être de savoir quels albums tu as de Dylan... Et ca c'est pas gagné.

coolbeans a dit…

Non, pas de mystère à ça : je n'ai que l'album "Desire". C'est tout. (oui, je sais, c'est la honte)

-Twist- a dit…

C'est plus "surprenant" en fait :D

coolbeans a dit…

En quoi est-ce surprenant ?

-Twist- a dit…

Ben de n'avoir qu'un seul Dylan (quand on est un amateur de musique comme toi), qui plus est Desire (et pas un des classiques du triptyque par ex), c'est surprenant je trouve.

coolbeans a dit…

Tu l'auras compris, Dylan m'effraie. Je n'ose pas écouter. Et puis je considère l'oeuvre de Dylan comme une somme littéraire plus que musicale. Et je n'en suis pas encore à avoir l'envie de disséquer ses textes... Mais ça peut venir.

The Civil Servant a dit…

Mais qui est-ce ?!
Eagles Steven Seagalls on connait : il joue dans des films vachtement bien ! Mais c'est qui ce monsieur vieux avec un nez tout tordu et un drole de chapeau ?

coolbeans a dit…

La correction officielle par l'auteur de l'énigme :

Country Pie
Desolation Row
Just like Tom Thumb's Blues
Hurricane
Song to Woody
Talkin' World War III Blues
When You Gonna Wake Up
Gotta Serve Somebody
Paths of Victory
Most Of the Time
Do Right to Me Baby
Ye shall Be changed
Shot of Love
Honest With Me
Like a Rolling Stone
Summer Days
Isis
It's Allright Ma
2x2
Leopard-Skin Pillbox Hat
Rollin' and thumblin'