lundi 8 septembre 2008

455 et 456. MILES DAVIS : Relaxin' With The Miles Davis Quintet / Miles Ahead

* * * * * 1/2
columbia - 1957
14 et 15ème album sur tout plein

usa

(explication de l'indice d'hier : Lennon et McCartney se rencontrèrent en 1957 et Miles joue de la trompette)

Avoir deux albums d'une discographie qui court sur près de 50 ans, c'est vrai que ça fait un peu minable. A ma décharge, j'ai perdu mon exemplaire CD de Sketches of Spain (1959), mon vinyle d'Ascenceur pour l'Echafaud (1957 aussi) est où vous savez et mes enregistrements K7 de Kind Of Blue (1959) et Bitches Brew (1989) sont à la poubelle.
Miles Davis est un des jazzmen auxquels je sois véritablement sensible même si je dois confier que je suis particulièrement friand de toute sa période "cool" (en gros, tout ce qu'il enregistra entre 1956 et 1959, c'est à dire la bagatelle de 9 disques (mais il est vrai que ces disques de étaient enregistrés en quelques prises live, qu'on reprenait des standards ou les thèmes d'autres musiciens et qu'on improvisait à tout va tant on maîtrisait son instrument ; ce qui permettait de faire moult économies d'écriture, d'arrangements et d'heures de studio à peaufiner sa prod...)).
Il y a une chose qui m'épate chez ce Miles Davis, tout de même, c'est que ce demi-siècle de carrière lui a permis de toucher à tout ce qui existe en jazz, voire à inventer tout ce qui existe en jazz. Du Bop au Cool, puis du Free à la Fusion jazz-rock, Miles Davis n'aura cessé de repousser toujours les limites de son instrument et de son art. Et c'est un parcours qu'on aura bien du mal à retrouver dans le monde du rock ou de la pop-music. Certains ont bien connu des carrières longues mais ils auront finalement plus ou moins toujours creusé le même sillon.
Les monstres du rock, les grands anciens, n'ont pas connus d'évolution si spectaculaire, n'ont jamais poussé si loin la recherche formelle. Certes, des groupes comme Radiohead ou Talk Talk, pour ne citer qu'eux, ont su faire acte d'apostasie. Mais je cherche encore celui, ou ceux, qui auront traversé les quelques décennies de l'Histoire du rock en réinventant continuellement leur musique.

Cette quête monstrueuse de l'absolu, cette "dramatique extase solitaire", ont donc fait de Miles Davis un personnage central de l'histoire de la Musique et pas seulement du jazz.
L'exemplaire beauté(que mes petits mots ne sauraient que trop mal commencer à vous décrire) des enregistrements qu'il nous a offerts à la fin des années 50 séduira tout esthète et toute âme sensible.

site officiel
wikibio


Miles Davis
/ You're My Everything


indice pour la suite


énigme du jour (1 pt) : Quel rapport avec le disque du jour ?
--> Davnat fait son original

26 commentaires:

davnat a dit…

demain "Day One" = Ordinary Man

daniel a dit…

C'est Jeanne Moreau , qui a joué dans ascenseur pour l'échafaud ( musique de Miles Davis ) ?

Kill Me Sarah a dit…

Ah je croyais que John et Paul c'était pour John Coltrane et Paul Chambers deux musiciens de Miles (quintet avec John Coltrane).
Et elle ressemble pas à Jeanne Moreau la dame avec le chapeau.

coolbeans a dit…

Non non.

davnat a dit…

C'est juliette Gréco ? (en fait je trouve qu'elle ressemble plus à Audrey Hepburn).

Kill Me Sarah a dit…

Si c'est Juliette Gréco c'était le grand amour de Miles Davis. Mais bon... Juliette Gréco sur un bateau en plein soleil c'est pas son style...

coolbeans a dit…

Pas Juliette Gréco, non. Et peu importe qui, d'ailleurs...

dragibus a dit…

on dirait Grace Kelly et on trouve une Gace Kelly saxophoniste de jazz

davnat a dit…

En fait c'était l'idée de pochette originale , une jeune femme à l'avant d'un bateau sous le ciel bleu.

coolbeans a dit…

Pour être tout à fait précis, Davnat : C'EST la pochette originale de "Miles Ahead".

Kill Me Sarah a dit…

Ah yes bien ouèj (j'avais jamais vu la pochette originale).

Kill Me Sarah a dit…

Et il est bien l'EP de The Clientele?

coolbeans a dit…

Aucune idée mais le morceau en écoute sur MySpace est, je trouve, excellent.

lyle a dit…

The Clientele c'est TOUJOURS excellent !

dragibus a dit…

c'est moi ou le jeu du pendu de Mariak est ultra dur ??

coolbeans a dit…

Je vais un peu être obligé de me faire mousser : je l'ai résolu en 10 minutes... eh eh...

Kill Me Sarah a dit…

Tiens vous jouerez sans moi demain soir je vais voir (Mark Kozelek) Sun Kil Moon (de Mark Kozelek)(avec Mark Kozelek).

dragibus a dit…

ah ouais 10 minutes (Mark Kozelek)

dragibus a dit…

et c'est quoi le thème (Mark Kozelek ?)

coolbeans a dit…

Les films avec Mark Kozelek, bien sûr.

dragibus a dit…

mais en tant qu'acteur ou que réalisateur Mark Kozelek ?

Kill Me Sarah a dit…

Ah il y a au moins Almost Famous de Cameron Crowe où il (Mark Kozelek) joue (Mark Kozelek) le bassiste du froupe.

coolbeans a dit…

Eh ho, faut pas pousser non plus ! Je vais pas te mâcher tout le travail, quand même !

coolbeans a dit…

Le bassiste du froupe ? Fe ne favais pas.

Kill Me Sarah a dit…

Farpaitement

favnat a dit…

Fous êtes tous fomplètement fous, f'est tout fe que fe peux dire.