mardi 24 juin 2008

428. THE CZARS : Before... But Longer

* * * * *
bella union - 2000
3ème album sur 6
10,50 euros sur priceminister
856 auditeurs sur lastfm
usa

(explication de l'indice d'hier : Kaiser et Czar sont deux mots qui vont très bien ensemble, très bien ensemble... et qui, surtout, ont pour étymologie commune le latin Caesar...)

Je ne savais pas trop comment attaquer un post sur The Czars, groupe que je chéris tout particulièrement, mais en voyant que cet album ne fédérait que 856 auditeurs sur Lastfm, je me retrouve tout à trac dans un état de révolte qui va me dicter mon post tranquillou.
Car il est, sinon incompréhensible, en tout cas fort injuste, que cet album (ce groupe ?) soit inconnu. Alors oui, disons le d'emblée, Before... But Longer n'est pas impeccablement produit et il faudrait expliquer à Simon Raymonde (qui fut le bassiste des Cocteau Twins) que mettre de la réverb un peu partout dans les chansons ne suffit à donner de la grandeur à un disque. L'album aurait même pu être un pur chef-d'oeuvre s'il avait été produit par d'autres moins manchots.
Mais malgré la maladresse de la production, donc, il reste des chansons, surprenantes, qui ne nous emmènent jamais là où on les aurait attendues et , surtout, une voix, parmi les plus belles de la pop moderne. Car l'organe du chanteur de The Czars fait partie de ces voix qui scotchent instantanément. D'une pureté et d'une qualité émotionnelle rare, elle fait se dresser les poils sur l'échine lorsqu'elle se retrouve comme sur cet album couplée à celle de Paula Frazer (chanteuse de Tarnation, et plus grande voix country récente). En fait, à moins qu'on ne vienne violemment me prouver le contraire, je suis prêt à penser qu'il y a du Tim Buckley dans la voix de ce type. En tout cas, c'est une voix qui mérite d'être entendue par beaucoup plus que 856 personnes dans le monde.
Et parce que je ne veux pas perdre d'occasion de vous persuader qu'il FAUT écouter cet album, vous aurez droit à deux morceaux en écoute, ce soir. Deux morceaux qui illustrent assez bien les deux facettes musicales du groupe.

site officiel
myspace


The Czars
- Get Used To It



The Czars
- Zippermouth



indice pour la suite

énigme du jour (2 pts) : Qui est cet homme ? --> du fond de sa grotte, ZB a donné la bonne réponse

20 commentaires:

Kill Me Sarah a dit…

Tim Buckley ou Richard Anthony sous la douche?
(ok je sors)

The Civil Servant a dit…

Oh comment il est pas rancunier le KMS. Quelle mauvaise foi.
Fais chier j'ai dejà vu sa tronche a ce mec. Mais qui donc est-ce ?

dragibus a dit…

demain Czars "Ugly people ....."

dragibus a dit…

Sebastien tellier ?

coolbeans a dit…

Non non.
Pas du tout.
Ni même Marie Myriam.

Kill Me Sarah a dit…

C'est bizarre parce qu'il me fait penser à un musicien de Gong mais je doute que ça soit ça...

coolbeans a dit…

Moi aussi.

coolbeans a dit…

Quant à Glasvegas (voire dans les coms du début de soirée, ce sont des écossais qui n'ont sorti que deux ou trois singles. Leurs chansons sont toutes parfaites. Un mélange de Jesus & Mary Chain et les Smiths.

zb a dit…

françois de roubaix

Kill Me Sarah a dit…

Bien ouèj

Kill Me Sarah a dit…

Je dis ça parce que je venais de trouver.
(ça t'embête pas si je donne els réponses à ta place Coulebinz?)

coolbeans a dit…

Vrabo !

Hobnobs a dit…

Le b de Zb, c'est pour "balèze"?

Kill Me Sarah a dit…

Oui c'est ce que je me dis en écoutant ses podcasts.

coolbeans a dit…

Pour ceux qui ne le connaîtraient pas, ZB, ça veut dire Zuper Balèze et apparemment, il a fini son hibernation, le ZB !

Kill Me Sarah a dit…

Tiens pour Dragibus, j'ai mis chez moi une photo de Zorn prise hier (et il y a même un lien vers une petite vidéo que quelqu'un devant moi à faite).

dragibus a dit…

thx

zb a dit…

si ça vous dit/intéresse, la véritablement vraie, originelle et tout, signification du B se trouve
dans l'épisode 95 du contrast podcast
(vers la 17é minute) :.
(c'était, un peu avant, que bison assis me renomme faucon noir)
(c'est contagieux le truc de finir avec des parenthèses!)

Hobnobs a dit…

Ah ouais, le contrast podcast! J'y ai participé il y a fort longtemps, c'était sympa. Mais ayant du mal à assumer ma voix et mon anglais, je n'ai pas réitérer l'expérience. Qui sait, peut-être y reviendrai-je bientôt?
Je m'en vais de ce pas écouter le pourquoi du comment de "zb", mais j'avoue avoir peur d'être déçu (j'aime bien l'idée du "Zuper Balèze").

zb a dit…

...cette nouvelle interprétation du B (qui me flatte) va venir enrichir
les nombreuses autres légendes urbaines qui courent sur le sujet (pfff...)

c'était l'épisode beatles ?