mercredi 28 mai 2008

416. PAULINE CROZE (st)

* * * * *
wagram music - 2004
1er album sur 2
31 565 auditeurs sur lastfm
12,76 e sur PriceMinister
france

(explication de l'indice précédent : il fallait reconnaître un bout de l'affiche du film Pauline à la plage)

Que pourrait donc dire un Dédé Manoukian de la musique de Pauline Croze ?
Avant tout, il évoquerait certainement ce vibrato dans la voix qui n'appartient qu'à elle. Il exagèrerait sûrement en disant qu'elle est la meilleure chanteuse de jazz de la nouvelle scène française et que c'est tout de même rare les chanteuses qui s'échauffent la voix en épousant les lignes mélodiques du saxo de Wayne Shorter. Il ajouterait, un poil provocateur qu'il y a plus de groove dans un seul de ses morceaux que dans l'intégrale de, au hasard, l'immonde Cali. Il afficherait un sourire en coin en évoquant à son sujet un psycho-érotisme dont lui seul connaît la définition. Il confesserait n'avoir pas depuis longtemps été autant charmé par une fille qui chante ses déboires amoureux. Il parviendrait, quelque part, à placer Kierkegaard et Deleuze alors que personne ne le lui demande.
Et il finirait par (véritable citation) :
"Elle est pas absente, elle prend de la distance. C'est de la distanciation brechtienne, et moi, j'aime beaucoup ça."

Et nous, qui ne savons pas aussi bien parler de musique, tout ce qu'on trouverait à lui répondre c'est : "nous aussi".
En réfléchissant deux secondes on lui répondrait aussi que Kierkegaard, on est d'accord parce que le philosophe danois reprochait aux philosophies de n'être que des systèmes de pensée vides que les penseurs n'habitaient pas. Ce qui n'est pas le cas de Pauline qui ne systématise pas sa musique mais qui l'habite pleinement. On lui répondrait encore que s'il veut citer Deleuze, autant choisir cette phrase : "Faire d'un événement, si petit soit-il, la chose la plus délicate du monde...".

Mais Dédé n'aurait que faire de nos avis. Car seul Dédé sait faire du Manoukian.



Pauline Croze
- Mise à Nu



indice pour la suite

énigme du jour : Qui suis-je ?
--> bonne réponse de KillMeSarah

24 commentaires:

davnat a dit…

C'est jean-François Stipe, le demi-frère français de Michael Stipe.

dragibus a dit…

lol

coolbeans a dit…

Je ne sais pas pourquoi mais j'étais sûr qu'il y aurait un joyeux crétin pour me répondre un truc de ce genre... lol

dragibus a dit…

richard D James
aka A Twin

davnat a dit…

Et pour demain "Un bruit qui court" de Pauline Croze parce qu'en ce moment ya un bruit qui court que Léon Blum aurait été le dernier socialiste en France.

Et merci pour le crétin.

coolbeans a dit…

De rien Dav, c'était sincère...

Sinon, Dragibus, tu peux chercher encore un peu. Car tu n'y es pas du tout.

Kill Me Sarah a dit…

Piers Faccini

coolbeans a dit…

Kiki, maître du monde.

Kill Me Sarah a dit…

Je suis d'une telle humeur de chien que ce n'est pas le bon soir pour devenir maître du monde, j'en profiterai pour exterminer au moins (AU MOINS) 90% de la planète.

coolbeans a dit…

Allons, allons... deux petites heures devant la Nouvelle Star et tu seras réconcilié avec la planète. (non ?)

Kill Me Sarah a dit…

Tiens par contre je me dis qu'un jour vous devriez tous essayer de faire le petit exercice que j'ai fait hier. Ca serait intéressant. Forcément je ne suis pas certain que beaucoup puisse écouter de la musique au bureau alors il faudrait prendre un jour de congé ou de week-end.
Mais ça me plairait de voir ce que ça donnerai pour vous.

Kill Me Sarah a dit…

Ah oui je vais regarder je crois... ma chérie m'a converti mais peut être pas pour les bonnes raisons... j'ai déjà regardé les 2 semaines précédentes ...

dragibus a dit…

je relèverai le challenge lors de ma prochaine RTT genre le 13 juin

dragibus a dit…

pendant que vous regardez a 6 je me tape les "C" c'est pas une vie

mais le suivant est il dedans ??

coolbeans a dit…

Vi.
C'est même trouvable dans Tatapoum même si l'indice est capilotracté.

dragibus a dit…

pourquoi y a une autre liste que tatapoum (j'adore ce nom) ??

ZB a dit…

un truc trip hop 90's
crustation : bloom

The Civil Servant a dit…

"Capilotracté" tu me l'as fauché Coolbeans , voir, à ce sujet mon dernier post.

Pour demain, je joue la grosse cote : on passe à Cu....
et je dis que Coolbeans a craqué étant enfant pour Boy George, et que l'âge adulte arrivant, il a trouvé tous les alibis possibles (soul blanche novatrice, nouveau Al Green qui s'ignore, Madonna qui aurait réussie son intervention chirurgicale, que sais-je encore) pour acheter le CD reprise du premier album de...

CULTURE CLUB !!! Album : Kissing to be clever !!!

Quant à l'indice : c'est Léon Blum (ça c'est une sacré surprise !)
Or, Léon a dès le lycée Henri IV été camarade avec André Gide. Suivez au fond je vous prie !

Or chacun sait que Gide fut un homosexuel notoire. Celà suffit-il? Non bien sur car Coolbeans, plein de la finesse habituelle qui le caractérise va aller chercher plus loin. Blum est moqué dès sa scolarité et plus tard de manière au combien plus violente pour son origine juive. Il subit des quolibets analogues à ceux qu'à connu Boy George pour ses préférences sexuelles. Coolbeans veut nous rappeler par là que de l'étoile jaune au triangle rose, il n'y avait rien qui séparait l'infâme. Heu... faut vite que je trouve une connerie, parce que je sens que l'atmosphère s'alourdit.

Alors trouvons le lien ultime :
les paroles de "Church of the poisoned mind" -
"Love is hard to find - In the church of the poisoned mind"
Qui ne voit pas là la critique ultime de la religion, cette reprise, sur un ton pop du mot ultime de Marx "Religion opium du peuple". Mais allons plus loin, voyons les paroles de Karma Chameleon :
"If I listen to your lies would you say
I'm a man without conviction,
I'm a man who doesn't know
how to sell a contradiction."
N'est-ce pas là l'aveu définitif que sans une solide construction idéologique, sans une vraie charpente révolutionnaire, l'homme n'est rien, incapable de "vendre" une contradiction. Remarquable aveu du socialisme rentré de Boy George.

Enfin, complément final, lorsque Boy George chante :
"Sometimes you get angry
No focus in your life
When people get hungry
They learn how to survive"
Ne vise-t'il pas expressément ce capitalisme prédateur et outrancier qui affame les travailleurs.

C'est dit, le lien entre Boy George et Léon est d'une évidence éclatante.
C'est pourquoi demain, ce sera Culture Club.

Don't deceive me !!!!!!!!!

coolbeans a dit…

J'ai une idée pour toi, le Civil... Tu pourrais créer un nouveau blog sur lequel tu ne ferais que recopier les commentaires que tu laisses chez moi.
Je suis sûr que tu ferais un méga-tabac !

The Civil Servant a dit…

C'tune idée c'est vrai.
Mais je préfère réserver mes conneries à ce site que j'aime bien (même si je met aucun point).

RYS

dragibus a dit…

tu passes tu temps en plus à écrire tes lignes Civ'
chercher les paroles et tout le toutim

respect

drgbs a dit…

il est balaise ce CServant pour faire marrer la galerie il va même jusqu'à se déguiser en robot

Kill Me Sarah a dit…

Super fort ce Civil... en plus il connait mon prénom !

coolbeans a dit…

Je rappelle tout de même que ce sont de bien vilains robots qui nous laissent ces messages. Songez à ne jamais cliquer sur les liens qu'ils nous laissent. Ce sont des nids à virus.

Voilà. C'était pour ceux qui l'ignoraient.