lundi 26 mai 2008

414. GRAHAM COXON : The Sky Is Too High

* *
transcopic - 1998
1er album sur 5
11 308 auditeurs sur lastfm
9,93 e sur PriceMinister
angleterre

C'est vrai que je vous ai lâchement abandonné depuis trois jours. Je crois que je vous ai mal habitué à une grande régularité de publication. Je suis un être humain cependant, et il arrive que je passe quelques jours loin de mon clavier d'ordinateur, parfois même loin de chez moi. Il arrive même que je n'aie pas envie de poster (je vous rassure, ça n'est pas du tout le cas ces temps-ci).
Quand en plus les beaux jours commencent à s'enchaîner, les sollicitations de l'extérieur affluent. Une promenade par ici, un barbecue par là, un baptême ou un tournoi de mangeurs de chips, le soleil excite l'imagination.
Ces derniers jours, donc, je fus éloigné de mes chers disques. Et ils ne sont pas forcément bien vécus ces quelques jours dans l'année où je me retrouve, loin de mes bases, obligé de me passer de musique, ou forcé à me contenter de celle des autres. Ces diètes permettent cependant de réviser ses classiques chez tel ou tel mélomane aux goûts différents des miens.
Beatles chez Tata, chants scouts chez Papa, Couperin avec le Beau-Père, Stevie Ray Vaughan chez un Beauf, Frankie Vincent chez l'autre, Blink 182 chez des potes, Gilbert Lafaille chez Maman. Et puis on est bien content de rentrer chez soi.
On retrouve ses disques pas bien classés, plutôt honteusement poussiéreux. On parcourt les étagères du regard en attendant le disque qui attirera l'attention et dont on se dira : c'est ça que je veux écouter ce soir ! Et puis, on mettra la galette dans le lecteur, on enfilera le casque, et on partira faire la vaisselle de la semaine précédente (celle avec le gras qui colle). Et pis après, on sortira le disque du jour, on l'écoutera ou on le réécoutera si on a eu le courage de l'écouter la veille, par exemple, et on se mettra à rédiger le post de Tombouctou.
Manque de bol, le jour où on est super motivé pour faire un post de référence sur le disque du jour, le disque du jour est une bouse inaudible. Du coup on hésite. Ecrire un post incendiaire ? Pas assez en colère. Rédiger un post narquois ? Pas assez espiègle. Joindre l'utile à l'inutile en livrant un post qu'on raccrochera subtilement à l'actualité ? Pas regardé le JT depuis une semaine. Evoquer le disque du jour dans un style commentaires de match de tennis entre Coxon et Albarn, histoire de bien montrer qu'on regarde le tennis mais qu'on est capable de s'en moquer ? Trop dur. Et pas le temps.
Ah oui, parce que je ne vous ai pas encore dit, ça... En ce moment, je manque cruellement de temps. C'est pour ça que j'ai tendance à bâcler mes posts et à faire plutôt court, vous l'aurez remarqué. J'ai laissé de côté ma finesse d'analyse, mes phrases coups-de-poing pour évoquer l'ambiance d'un album. Je perds la main, je crois. Je n'écris plus assez de posts construits. Je ne fais plus de brouillons, comme à l'époque du Bruit Qui Pense. Je tape mon truc en sachant à peine à l'avance ce que ça va donner. Pas très respectueux du lecteur, ça, mon pote. C'est tout juste si je me relis pour vérifier si j'ai pas laisser traîné des faute d'ortographe. Du coup, avouons le, parfois j'ai un peu honte à l'avance de ce que je vais écrire parce que je sens que ça n'aura ni queue ni tête. Et ça doit finalement arriver bien plus souvent que je ne le pense.
Tout ça pour dire qu'aujourd'hui, vraiment, je n'ai pas le temps. Je devrais être parti depuis 10 minutes. Et je ne sais toujours pas par où je vais attaquer la rédaction de ce post au sujet de ce premier album de Graham Coxon. Du coup, je pense que je vais encore avoir une attitude bien lâche. Je vais vous poster un truc super court. Un vrai foutage de gueule. Mais, bon... vous vous en foutez un peu, vous... vous venez juste pour jouer aux jeux du jour. Alors en définitive, je me demande si je ne ferais pas bien de me contenter de quelques lignes que vous lirez en diagonales.
Et puis je ferai plus long un autre jour. Quand j'aurai le temps et que l'album du jour me plaira.
On fait comme ça ?



Graham Coxon
- R U Lonely ?



indice pour la suite

énigme du jour : un bout de pochette, mais de quel album ? --> bonne réponse d'Erwan

22 commentaires:

Sonic Eric a dit…

je suis tellement ému d'avoir trouvé enfin un indice que j'en chialerai. Demain, Crowded house avec Woodface

Erwan a dit…

The Wedding Present "El Rey"

The Civil Servant a dit…

Gasp on saute le premier Cranberries alors et que dire des Cramps "Songs the Lord taught us" ?
Ah rien ne va plus ici.

Sans rapport mais je viens de mettre, après Sonic et Dragibus, en ligne mon texte sur Costello chez moi.

dragibus a dit…

pour les Cranberries on a rien perdu ...

coolbeans a dit…

Yep, Erwan.... Un disque tout frais. On voit tout de suite les accrocs de l'actu !

Kill Me Sarah a dit…

Argh j'arrive trop tard du bureau.
(bon je lis ton texte maintenant)

Kill Me Sarah a dit…

Ah tu vois tu aurais eu Happiness in magazines il était vachement mieux comme disque (et Love at illegal speed aussi)(ok et j'aurais eu un point de plus aussi)(mais c'est un détail).

Kill Me Sarah a dit…

Allez demain Crowded House Crowded House (mais non je ne bégaye pas)

The Civil Servant a dit…

Ben le premier Cranberries n'était point si mauvais . Je ne cause point de la suite : No need to argue de toute façon.

The Civil Servant a dit…

Et on échappe aussi à Creedence Clearwater Revival.
Zut et flute !

ton chevreuil a dit…

ahhhhh
ça fait du bien quand tu reviens...
c'est vrai qu'on a vite pris l'habitude de te lire tous les soirs...
Sinon, n'aie crainte : on vient AUSSI pour te lire et pour balancer quelques com moisis... pas seulement pour le jeu...

The Civil Servant a dit…

C'est gentil
On manque aussi Cream , là Coolbeans tu crains c'est plus un trou entre Cousteau et Crowded House, c'est un gouffre. Er j'en oublie j'suis sur

The Civil Servant a dit…

Tiens c'est pas dur
D'après Mishka Assayas il nous manque :
- Floyd Cramer
- The Cramps (déjà dit)
- The Cranberries (déjà dit)
- Crass (là c'est pour les spécialistes du punk qui tâche)
- Randy Crawford
- Robert Cray
- Crazy Horse (admettons que ca vienne avec Neil Young ... dans dix huit ans)
- Cream (déjà dit)
- The Creation
- Creedence (déjà dit)
- Marshall Crenshaw
- The Crests
- The Crew Cuts
- The Crickets (comme pour le Crazy Horse on va laisser à Coolbeans le bénéfice du doute, en estimant qu'il viendront avec Buddy Holly)
- Crime and the city solution
- Jim Croce
- Crosby, Stills Nash and Young
- Shéryl Crow (heu ok là on accepte le manque)

Et encore ce foutu dico du rock a déjà 8 ans. Mais qu'est ce que c'est que cette discothèque, un vrai gruyère j'vous dit.

Pfuiii...

Kill Me Sarah a dit…

Euh tu vas pas me dire que tu regrettes l'absence de Cream quand même?
Autant Creedence y a de la sacrée chanson dedans, autant Cream euh comment dire euh...

coolbeans a dit…

A mon sens, les seuls vrais scandales sont les absences de Creedence et CSN&Y.
Mais c'en sont des beaux.

coolbeans a dit…

Ah oui, et puis Cracker. Je regrette beaucoup, là. J'avais des albums en K7 et j'aimais très.

Kill Me Sarah a dit…

Les Cramps quand même quoi aussi.
Pour CSN&Y, autant je suis un quasi inconditionnel du Y, autant la réunion de ces psychopates (enfin au moins C & S surtout, N est très gentil lui (enfin gros égo mais pas méchant)) a de rares exceptions près est dispensable et a surtout beaucoup vieillie.
Mais les Cramps quoi quand même.

The Civil Servant a dit…

Ah ben j'aurai lancé la controverse.
Faut bien que je serve à quelque chose ici bas.

Pouf.

Suis d'accord avec KMS : une discothèque sans les Cramps c'est comme une bonne cote de boeuf sans poivre. C'est saignant, c'est croquant, mais ça manque de piquant !

Jen a dit…

Tu réécris aussi court et aussi brouillon quand tu veux !
Et sinon, simple curiosité, où se passe le tournoi de mangeur de chips ?

The Civil Servant a dit…

Quelqu'un a compris le message de Jen ??
Ou c'est moi qui aie manqué un épisode ?

dragibus a dit…

tu as manqué un épisode petit Padawan , notre hôte nous a fait part de ses étranges passe temps en début de texte

The Civil Servant a dit…

Gasp
Pris par la patrouille pour n'avoir pas lu autrement qu'en diagonale le texte de l'hôte de ce logis.
Comme punition je m'infligerai trois écoute de suite du dernier Cali
Aaahhh non pas Cali!!!