mardi 20 mai 2008

412. COUSTEAU (st)

* * * * *
naïve - 23/10/2000
1er album sur 3
2534 auditeurs sur lastfm
8,23 e sur PriceMinister / 5,32 e sur Amazon
angleterre

La vie déjà, c'est pas tous les jours fastoche. Surtout quand on est un minimum idéaliste et intègre. Et il y a de ces jours où l'on rentre épuisé chez soi après avoir passé ne serait-ce qu'une demi-heure à expliquer à quelqu'un de cher que, par exemple, le capitalisme financier est le cinquième cavalier de l'Apocalypse. Car je fais partie, voyez-vous, de ces gens un peu marginaux qui estiment que la fin du monde a lieu en ce moment même, sous nos yeux, dans un sinistre ralenti tarantinesque.
Allez expliquer à quelqu'un qui ne voit pas (ou peu) où est le problème qu'il est immoral qu'un actionnaire gagne de l'argent sur le travail d'un autre, que l'argent généré par un travailleur devrait en toute logique lui revenir en partie... Allez relever l'ironie des déclarations d'un Président voulant redonner le sens du travail à un pays lorsque ceux qui gagnent le plus dans ce même pays le font sans lever le petit doigt, simplement en faisant fructifier un capital. Arrêtez moi si je me trompe, mais l'argent, à la base, on le gagne en échange d'un travail, non ?
Il y a de ces jours où l'on s'ingénie à démontrer par a+b que la base de réflexion pour toute prise de décisions politiques devrait être les Droits de l'Homme, que ça n'est pas le cas, qu'on en est même fameusement loin, et que le plus douloureux est que tout le monde s'en satisfasse.
Il y a de ces jours où l'on se soucie juste de vivre le plus confortablement possible cette fin du monde. Et en ce qui me concerne, quand je rentre dans cet état de désespérance politique, je me précipite en général sur mes disques pour me réfugier, histoire de trouver enfin un peu de beauté dans cette ambiance d'allègre autodestruction, dans un monde immatériel qui ne serait fait que de lignes de guitare claires, d'accords de piano mineurs et de mélodies tristes mais enivrantes.
Aujourd'hui, je trouve de la beauté dans la profondeur de la voix du chanteur de Cousteau. Ce disque est, à l'instant où je vous écris, un baume que j'applique consciencieusement sur des blessures que je partage peut-être avec vous. Celles-là mêmes qui me font dire que la vie ne vaut pas la peine qu'on se donne à la vivre, qu'on y est définitivement seul et incompris, qu'il y a heureusement la musique, fruit magnifique de cet épineux, qui nous fait entrevoir ce qu'aurait pu être le monde sans la rédhibitoire scélératesse de nos semblables.

(sinon, de façon beaucoup plus prosaïque, le morceau ci-dessous m'évoque un Suede avec Stuart Staples imitant David Bowie au chant, ou un Tindersticks qui aurait pris des leçons de sensualité auprès de Bernard Butler, c'est au choix et ça revient au même.)



Cousteau
-Wish You Were Her


l'album à écouter ICI

indice pour la suite

énigme du jour : Qui et pourquoi ?
--> bonne réponse d'El Corzo Magnifico

29 commentaires:

Kill Me Sarah a dit…

Demain : Cocteau Sirena.

coolbeans a dit…

Cocteau ??

Kill Me Sarah a dit…

Cousteau bien sûr c'est d'ailleurs ce que j'ai tapé (mais si mais si).
Donc Cousteau Sirena.

Kill Me Sarah a dit…

C'est parce que je pensais aux Cocteau Twins.

coolbeans a dit…

Ah ouais? Le commandant Cousteau avait un frère jumeau ?

L'Impeccable Chevreuil a dit…

C'est Zach Condon de Beirut

dragibus a dit…

ma femme avait raison donc !!!

coolbeans a dit…

Oui, c'estlui. Oui, elle avait raison. Mais nous voulons savoir pourquoi...

L'Impeccable Chevreuil a dit…

... parce que le leader de Cousteau est né à Beyrouth ?

Kill Me Sarah a dit…

Un frère caché mais chut.

Tiens sinon je lisais un article sur l'évolution comparée des salaires et des profits des entreprises et comme par hasard (irony detected) les courbes étaient divergentes... non la courbe des salaires n'allaient pas vers le haut... bref...

coolbeans a dit…

Tout simplement pour ça, El Chevreuil, oui !

Kill Me Sarah a dit…

Bordel c'est Zach Condon? (nan nan je ne vous refais pas le coup de Tim Buckley)(j'me disais bien que ce visage je l'avais déjà vu)

dragibus a dit…

je demande un point pour ma femme

dragibus a dit…

dans quelques années nos enfants aussi pourront jouer

"ATSM un blog familial"

coolbeans a dit…

Accordé. Les femmes qui s'y connaissent en musique sont trop rares pour qu'on ne les chouchoute pas. Même si ce sont les femmes des autres. N'est-ce pas Kiki ?

Kill Me Sarah a dit…

Ah mais quelle réputation tu vas me faire... tout ça n'est que pure fiction monsieur le juge.

coolbeans a dit…

Si ta femme n'est pas devant la vaisselle, Dragibus, tu pourrais même la planter devant l'ordi à écouter l'album de Cousteau car c'est susceptible de lui plaire, je pense...

coolbeans a dit…

Quant à toi, Kiki, sache que c'était plus un clin d'oeil corporatiste qu'une dénonciation... ;-D

Kill Me Sarah a dit…

Ah toi aussi tu vas voir Costello en concert avec le mari de ta maîtresse?

Rien à voir mais comme tu parlais des Tindersticks, le nouvel album est vraiment très bien.

coolbeans a dit…

Oui le nouveau Tindersticks est bon.
Sinon, non, je ne pousse pas le vice jusque là. Je préfère aller voir les concerts avec elle directement.

dragibus a dit…

depuis mes ennuis de découpage de pieds que j'ai eue je ne fais plus la vaisselle je lis des histoires à ma fille c'est moins risqué

(et Germaine c'est Sandrine en vrai)

je vais lui faire écouter elle a déjà craqué pour Cherry Red il y a quelques mois ...

coolbeans a dit…

Cherry Ghost, peut-être ?

dragibus a dit…

oui plus
pourquoi cherry Red ??
un label je crois

sinon le décalage est savoureux entre ton texte sur notre belle société, les actionnaires et l'immense titre réac' qu'est "ma liberté de chanter (des bétises)"

salle journée en effet

The Civil Servant a dit…

Pouf j'arrive après la bataille.
C'est toujours à 20 heures que tu postes tes billets Coolbeans ?

coolbeans a dit…

Je poste très précisément entre 18h et 22h. Tu peux pas me louper.

The Civil Servant a dit…

OK.

C'est toi qui prends le rôle du comique de service ce soir.
Là moi j'avoue que partir d'une sirène ou d'Ulysse pour arriver à un groupe d'anti folk groenlandais ça va être dur !

coolbeans a dit…

Ah oui ? Pourtant le Groenland est un territoire danois. Et c'est bien à Copenhague qu'il y a la statue de la petite sirène... Alors un petit effort, que diable... tu fatigues déjà ?

The Civil Servant a dit…

Non rien à faire.
Tu cherches la femme en te disant que c'est la bonne piste, et tu t'aperçois que quand Ulysse ne nique pas Pénélope (période assez longue du reste) c'est qui'il se tape Calypso (celle qui le retient dans so n île).
Et Calypso et Cousteau hein, c'est trés lié vois-tu.

Ouais autrement c'est pas mal ta petite sirène de Copenhague. Faut voir. J'te dis à mon avis, le rôle du comique c'est pour toi ce soir.

R.Claude a dit…

Le premier bel album de Cousteau laissait augurer une carrière à la Tindersticks ou façon The Flaming Stars (plus rock), mais j'ai trouvé leur second album un peu, comment vous dire... vide ? J'ai décroché depuis.
(La pochette est belle et elle ne ment pas sur l'ambiance générale de l'album.)
Cordialement.